Les perceurs de coffres-forts

0 out of 5

89,95$

A paraître le 18 novembre 2022

Levons le voile sur l’univers secret des perceurs de coffres-forts, élite restreinte dans le milieu de la délinquance apparue avec la Révolution industrielle. Ces cols bleus du crime hautement qualifiés se font fort d’opérer sans violence et sans haine. Qui sont-ils ? Comment s’y prennent-ils ? Comment évolue leur carrière ?
Prolongement de l’oeuvre d’Edwin Hardin Sutherland (1883-1950) Les Voleurs professionnels publiée en 1937, cet essai permet de jeter un éclairage inédit sur des cambriolages qui font appel à des techniques sophistiquées — champ d’activité passablement ignoré par la criminologie —, d’élargir nos connaissances sur le grand banditisme et de combler les nombreux admirateurs d’Arsène Lupin et de ses émules.

« Votre livre s’impose comme une performance remarquable. Il est le fruit de recherches approfondies et laborieuses dans plusieurs pays et il couvre une longue période. Un tour de force d’érudition. Le lecteur y découvre un très grand nombre de cas très bien décrits d’opérations majeures contre les banques, non seulement au Québec, mais aussi aux États-Unis, en France et dans plusieurs autres pays. » Maurice Cusson, criminologue et membre de la Société royale du Canada

ISBN : 978-2-924852-44-6 Auteur : Bernheim, Jean Claude Domaine :

Description

Tout de suite l’expression « perceurs de coffres-forts » ramène à l’esprit une image romantique. La ruse plutôt que la force brute. On pense à Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur, créé par l’écrivain Maurice Leblanc et auquel la poste française a consacré un timbre en 1996. Ce grand mythe, repris par le cinéma de plusieurs pays, fait aussi l’objet d’une populaire série sur Netflix. Nos souvenirs sont surtout enjolivés par la musique d’une célèbre chanson fantaisiste, co-écrite par Boris Vian, interprétée en cadence avec des tonalités hilarantes par les Frères Jacques dans les années 1950, Le Tango interminable des perceurs de coffres-forts. Ils démarrent en chantant : « Nous sommes partis par une nuit plutôt nocturne ».
Le livre que nous offrent le criminologue Jean Claude Bernheim et ses collaborateurs est une œuvre riche, colossale et tout à fait passionnante. Les perceurs de coffres-forts y sont présentés non pas comme des aristocrates élégants et amateurs d’art, mais comme des criminels à col bleu de deuxième niveau, des voleurs professionnels à la fine pointe de la technologie. Les recherches de l’équipe Bernheim se situent dans le prolongement des travaux du sociologue américain Edwin H. Sutherland, qui fut l’un des premiers spécialistes en sciences humaines à s’intéresser dans les années 1930 à la professionnalisation de l’attaque des biens et de la propriété.   Extrait de la préface de Marc Laurendeau

Consulter la table des matières

Informations complémentaires

Dimensions 10 × 8 × 2 in
Auteur :

Jean Claude Bernheim

Nombre de pages :

606

ISBN :

Reviews

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.